Une éthique à géographie variable?

Conférence avec Jean- François Mattei de l’académie de Médecine.

Professeur de médecine, pédiatre et généticien, Jean-François Mattei est aussi président honoraire de la Croix Rouge française et ancien ministre de la santé.

 

Clonage, thérapies géniques, euthanasie et suicide assisté, procréation médicalement assistée et gestation pour autrui, interruptions médicales de grossesse, médecine prédictive, nanotechnologies, sécurité alimentaire…. La liste des sujets qui font actuellement l’objet de questionnements dans le champ de l’éthique en santé est longue.

Face à ces questions ouvertes par les progrès scientifiques et médicaux qui mettent en jeu la responsabilité des individus et de la société sur le long terme, le recours à la réflexion éthique permet de dépasser une logique d’action purement technique et contribue à éclairer les décisions face aux conflits de valeurs qui peuvent se présenter dans l’exercice médical.

Etroitement articulée à la philosophie, à la sociologie et au droit, la réflexion éthique et ses applications concrètes dans les pratiques de soin sont fortement marquées par les spécificités culturelles des différents pays. Des divergences dans la hiérarchie des valeurs et des intérêts propres à chacun d’entre eux entraînent des comportements très variés face aux questions soulevées plus haut.

A l’heure de la mondialisation, la recherche d’un consensus sur de bonnes pratiques et des principes éthiques fondamentaux est-elle réaliste ? Et comment s’accorder sur des lignes de conduite qui s’avèrent souvent difficilement compatibles avec les habitudes culturelles nationales ?

https://youtu.be/L6A8liW_W0Y